Nos diplômés David Salas y Melia, responsable de département de recherche de Météo-France en charge de l'étude du climat et de la composition chimique de l'atmosphère.

Météo-France

David Salas y Melia

08/06/2022

David est responsable de département de recherche de Météo-France, en charge de l'étude du climat et de la composition chimique de l'atmosphère.

« Passionné depuis l'adolescence par la météorologie et le climat, je suis rentré, après mes études
au sein de l’École polytechnique, à l'ENM en septembre 1994 en tant qu'ingénieur du corps des
Ingénieurs de la météorologie. Ayant été initié à la recherche quelques mois plus tôt sur le thème de
la modélisation de la dérive de la banquise, j'ai souhaité rejoindre Météo-France pour tenter de
poursuivre dans cette voie, sans exclure d'autres métiers proposés au sein de l’établissement.

Après l'ENM, j'ai eu la chance de faire une thèse sur la modélisation du système océan-banquise,
avant de m'intéresser plus largement à la modélisation du climat et de ses changements. En 2010,
je suis devenu le responsable d'une équipe de recherche du CNRM, dont la principale mission était
d'assembler un modèle climatique, en particulier pour participer aux exercices CMIP, en soutien des
rapports successifs du Giec.

Je suis aujourd’hui le responsable du GMGEC (Groupe de météorologie de grande échelle et
climat) depuis 2016. Le groupe mène des activités notamment dans les domaines de la prévision
saisonnière, du climat et du changement climatique, et de la qualité de l'air, qui présentent tous un
intérêt fort sur le plan académique mais aussi pour la société. Coordonner cette gamme d'activités
est en soi passionnant ! Au quotidien, j'apprécie particulièrement de mener des activités très
diversifiées, dont management, stratégie scientifique, enseignement et communication. Ma
principale source d'épanouissement à ce poste sont les opportunités de collaborations avec des
acteurs extrêmement variés : chercheurs de Météo-France et d'autres organismes de recherche
nationaux et internationaux, divers utilisateurs de résultats de la recherche (associations,
institutions), et même des artistes !

La formation à l'ENM m'a permis d'acquérir une solide formation en météorologie et climat, guidée
par des enseignants experts dans leur domaine. Elle permet aussi de constituer un réseau de
collègues et amis ».