Publications Les bilans climatiques de l'année 2022

Météo-France / Eddy Duluc

2022 : les bilans climatiques

08/09/2022

Retrouvez nos bilans climatiques au fil de l'année 2022.

Été 2022 : l’été de tous les extrêmes

Durant cet été, la France a connu trois vagues de chaleur remarquables par leur intensité et leur durée. De nombreux orages, parfois dévastateurs, ont éclaté par endroits, notamment en Corse.

Août 2022 : très chaud avec de violents orages et un épisode orageux exceptionnel en Corse

Ce mois d'août a été marqué par une vague de chaleur sur l'ensemble du pays. Des orages avec des pluies diluviennes se sont produits dans de nombreuses régions. La Corse a été concernée par de violents orages dévastateurs.

Juillet 2022 : extrêmement sec et chaud

Ce mois de juillet a été marqué par une vague de chaleur particulièrement intense du 12 au 25. À l’exception de quelques orages en début et fin de mois, les précipitations ont été rares et très faibles, souvent inférieures à 5 mm, voire inexistantes.

Juin 2022 : remarquablement chaud et orageux

Après un début de mois globalement chaud, une vague de chaleur de forte intensité s’est installée sur l’ensemble de pays du 15 au 19, perdurant sur les régions de l’Est jusqu’au 21. De nombreux records de chaleur et de douceur nocturne ont été battus. Cette canicule est la plus précoce observée en France
 

Le bilan du printemps 2022

Le printemps 2022 se classe au 3e rang des plus chauds (13,2 °C) depuis 1900, derrière 2011 et 2020 (ex æquo 2007). Après un hiver déjà peu arrosé, le manque de pluie s’est poursuivi : avec 45 % de déficit de précipitations, le printemps 2022 est également le 3e le plus sec depuis 1959.

Mai 2022 : au 1er rang des mois de mai les plus chauds et plus secs

Un temps estival anormalement chaud et sec et très ensoleillé s’est installé sur la France durant le mois de mai.

Avril 2022 : peu arrosé et doux malgré un début de mois hivernal

Après une offensive hivernale marquée en début de mois avec un net refroidissement et des chutes de neige jusqu’en plaine, une grande douceur est revenue sur la France. Les passages perturbés ont été moins fréquents qu’à l’ordinaire en avril notamment sur le nord-ouest de l’Hexagone où les conditions anticycloniques ont dominé.

Mars 2022 : sec et ensoleillé au Nord mais très arrosé sur le Languedoc-Roussillon

Le soleil a été particulièrement généreux sur le nord de l’Hexagone. Des passages perturbés ont été actifs du Languedoc-Roussillon aux Cévennes, au pied des Pyrénées et sur l’est de la Corse.

Février 2022 : sec et très doux mais assez agité au Nord

Une grande douceur a perduré tout au long du mois sur l’ensemble de la France et le soleil s’est montré généreux sur la quasi-totalité du territoire. Les passages perturbés ont été assez fréquents sur la moitié nord du pays et parfois très agités mais les précipitations ont été faibles.

Le bilan de l'hiver 2021-2022

Majoritairement doux avec une pluviométrie très contrastée.

Janvier 2022 : globalement froid et sec

Après un début d’année extrêmement doux, des conditions anticycloniques hivernales se sont installées sur la France la majeure partie du mois de janvier 2022.